La philosophie Montessori

«Aide-moi à faire seul»     Maria Montessori

Respecter l’individu

Chaque enfant est unique.

La philosophie Montessori est fondée sur la notion que chaque enfant possède un désir inné d’apprendre, mais à sa façon et à sa vitesse. Le rôle fondamental de l’éducateur doit donc être de nourrir ce désir, tout en respectant les qualités inhérentes et la personnalité de chaque enfant.

L’illustration la plus simple : apprendre à marcher. Certains enfants passent cette étape à 9 mois, d’autres à 18 mois, mais tous auront la joie de cette expérience fondamentale bien assez tôt. Ce qui importe est d’acquérir une compétence au bon moment, lorsque l’enfant est prêt à la maitriser dans la confiance et l’enthousiasme.

Encourager l’explorateur

L’approche Montessori favorise la liberté dans un environnement structuré. La salle de classe est conçue pour la découverte des piliers du savoir grâce à un matériel pédagogique soigneusement disposé et élaboré pour stimuler l’imagination et isoler les concepts. L’éducateur joue le rôle de guide, sans toutefois gêner l’auto-apprentissage de l’enfant. C’est une présence rassurante. Une telle approche engage l’enfant sur la voie de la confiance en soi et de l’autonomie. 

Favoriser l’épanouissement 

Les fruits d’une éducation Montessori sont la confiance, l’estime de soi et l’autonomie pour tous les enfants, qui en sortent équipés pour apprendre avec aisance et pour s’épanouir tout au long de leurs vies, porteurs d’un regard bienveillant et respectueux envers leurs prochains.